450

Les 5 Fondements d’une Féminité épanouie

La féminité a été malmenée depuis des millénaires et, par effet domino, a subi de multiples transformations dans son expression et de fait, dans la manière dont nous nous vivons dans un corps de femme.

D’une société matriarcale toute puissante, nous avons basculé peu à peu dans un monde régit par et pour le masculin en oubliant au fil du temps jusqu’à notre identité, nos racines, nos besoins, notre nature.

D’une société où le culte de la Déesse était vénéré, où la vie, les cycles de la nature, l’amour, le langage du cœur, la coopération, le soutien mutuel étaient des valeurs reconnues et respectées de tous, nous avons basculé peu à peu vers le culte de Dieu le père où la chasse, la conquête, la compétition, la propriété, le contrôle par le pouvoir, la hiérarchie se sont imposées par l’hégémonie masculine.

Lorsque l’on regarde l’histoire de l’humanité avec bienveillance et honnêteté, on peut comprendre pourquoi les hommes ont profité d’un contexte favorable pour renverser l’ordre établit.

Ils ont vécu des dizaines de milliers d’années sous la domination féminine, au service de la Déesse et de ses désirs, parfois dégradants, parfois sanglants. Ils ont vécu dans leur chair le fait d’être des objets de reproductions, de satisfactions sacrificielles qui les conduisaient parfois à la mort. Les désirs de la Déesse-Mère et l’interprétation qu’en ont fait les femmes durant cette longue période ont généré une révolte de nos compagnons masculins. On peut comprendre que des millénaires de domination féminine ont pu attiser rancœurs et ressentiments. D’objets ils sont devenus tout puissants. De victimes, ils sont devenus nos bourreaux.

Nous pouvons imaginer que cette domination soit restée encodée dans les cellules de nos hommes et que des siècles d’asservissement du féminin, par la violence, le contrôle et l’amputation d’une partie d’eux même n’ont pas aidé ces plaies à se refermer définitivement.

Nous pouvons tout à fait comprendre aussi pourquoi au fil des siècles, le féminin a muté et comment nous y avons contribué, bon gré mal gré.
Nous pouvons comprendre pourquoi les femmes cherchent à sortir de cette domestication qui les a dépossédé d’elles même, de leur savoirs, de leur essence, de leurs corps et de leur souveraineté à vivre selon leurs rythmes, leurs cycles, leurs désirs et leurs cœurs.

Avec le temps, nous avons fini par croire ce que la masse a accepté comme norme déterminant chaque domaine de notre vie, de la manière dont nous devons aimer et être aimé, jusqu’à la manière dont nous sommes censées jouir ou donner naissance…

Les sphères privées de la femme ont été bafoué, vandalisé afin que règne le chaos intérieur propice à la soumission.
Les savoirs se sont perdus dans les bûchers et les salles de tortures où les plus récalcitrantes payaient le prix fort pour connaître l’utilisation des plantes, le contrôle naturel des naissances ou le secret des cycles et de la sexualité.
La peur a envahi les foyers, les esprits, les cœurs et les corps et la société d’aujourd’hui nous le rappelle sans cesse.
L’état de la planète, les comportements de nos jeunes générations face à la sexualité et à leur corps en général, les inégalités à travers le monde, nous le montrent tous les jours.
Les défis d’aujourd’hui dans les couples, les familles, les relations sociales, professionnelles, amoureuses nous montrent que l’héritage de ce passé est loin d’être intégré et transmuté en sagesses. La majorité des hommes et femmes aujourd’hui fonctionnent encore en mode réactif, parfois incontrôlable car en majorité inconscient. Ce sont nos cellules qui parlent à travers nos actes.

 

Ce que nous voyons à l’extérieur reflète ce qui se passe à l’intérieur.

 

– Combien de parties de nous-même sont encore en conflit entre elles à l’intérieur de nous ?

– Combien de zones de nous-même avons-nous laissé à l’abandon ?

– Combien de parties de nous-même sont mal aimées, incomprise ou rejetées ?

– A combien de parties de nous-même nous mentons en prétendant être heureuse alors que nous ne le sommes pas, en prétendant être d’accord alors que nous ne le sommes pas ?

– Combien de parties de nous-même sont-elles négligées, polluées par des substances, des pensées, des habitudes néfastes pour nous ?

 

C’est en comprenant que nous contribuons à faire évoluer le monde dans un sens ou dans l’autre par nos actions au quotidien, nos pensées, nos choix de vie, nos attitudes, que nous choisirons, en pleine conscience, la portée de l’impact que nous désirons voir dans ce monde.

 

“Soit le changement que tu veux voir dans ce monde”. – Mahatma Gandhi

 

J’ai envie de rajouter, sois le changement intégral, entier. Transforme ta vie, tes croyances, ton mode de pensées, tes habitudes et tu verras ton monde changer. Il reflètera immanquablement ce qu’il y a en toi. C’est une loi universelle, elle s’applique à toutes et tous.

Nous arrivons à un carrefour, à un tournant de notre histoire collective et ce que nous allons en faire dépendra de notre volonté de tirer des enseignements de ce passé commun, de les alchimiser en sagesse et d’en faire la base d’un nouveau monde, fondé sur la complémentarité des polarités, et de leur cohabitation pour former une nouvelle création, fertile, en harmonie avec nos écosystèmes intérieurs et extérieurs.

Le monde a besoin de nous, Femmes et Hommes pour construire ensemble de nouveaux paradigmes, de nouvelles normes et ainsi de nouveaux repères pour nous et les générations à venir.
C’est une tâche altruiste, généreuse, qui dépasse la simple satisfaction de nos propres besoins.
Avant de vouloir changer les choses dans notre monde extérieur, il est plus efficace mais certainement moins confortable de changer notre monde intérieur.

 

“Ce qui n’est pas conscient nous revient de l’extérieur comme un destin”. – Carl G. Jung

 

En nous changeant nous-même et en acceptant de regarder en face certaines parties de nous qui nous dérangent ou qui font mal, nous deviendront entier, pleinement responsable de nos vies et de nos destins.
Nous aurons intégré toutes les parties de nos histoires, de notre passé, et nous auront décidé de les alchimiser en richesses, en forces et en puissance de transformation, par l’amour.
Notre impact sur l’extérieur sera exponentiel car nous pourront toucher plus profondément les cœurs, et en de plus grands nombres.
Les femmes, en se réconciliant avec elles même, se réconcilient avec les autres et œuvrent à travers leur passion et leur force de vie. De ce fait, elles montrent le chemin aux hommes et à ceux en devenir.

J’ai crée le processus des 5 fondements dans cette intention.

Ce stage est le fruit de ces 20 dernières années de recherches, d’enseignements et d’expériences. J’en ai extrait la quintessence et 5 piliers qui selon moi nous font accéder à un féminin en paix avec lui- même et le masculin, réunifié à l’intérieur de son corps, en phase avec son rythme, ses besoins, ses aspirations. Ils ouvrent les portes d’un chemin de contribution à une plus large échelle, selon les raisons d’être de chacune.

 

 

5 fondements, 5 jours. 1 journée par mois pendant 5 mois consécutifs.

1er fondement : Faire de son corps un allié
Il y a des fondamentaux à connaitre et surtout à appliquer pour prendre soin de son corps. Cette journée est dédiée à la vitalité, la compréhension des besoins vitaux, l’exercice, instaurer un rituel quotidien… Nous verrons aussi des notions sur la peau, la beauté, l’élégance pour prendre soin de son enveloppe aussi.
Le mouvement fait partie de l’hygiène de vie en passant par la circulation des énergies. Alors, nous commencerons à bouger ce corps. Il y a des lois que nous devons connaître si nous voulons aller bien, loin, et longtemps.

2ème fondement : Écouter, connaitre et réponse à ses besoins
Cette journée est dédiée au cycle menstruel, cycle de la Terre, aux émotions.
Nous verrons des manières concrètes comment apporter des changements sains dans sa vie de tous les jours pour se vivre femme sereinement.
Nous célébrerons nos premières lunes, aussi !
Nous entrons de ce fait dans la féminité.

3ème fondement : Faire la paix avec le passé
C’est LA journée dédiée à l’exploration plus profonde de son passé et à la pratique du pardon. De différentes manières, individuellement, collectivement, en tant que femmes, nous avons besoin de passer par cette étape si nous voulons rayonner tout l’amour que nous sommes capables de donner.
Nous travaillerons aussi sur l’identité de victime et sur la notion de responsabilité/pouvoir personnel.
Nous assainissons les bases. Le socle est fort.

4ème fondement : Explorer le potentiel de sa sexualité
Les menstruations, les accouchements, l’union à l’autre sont autant de domaines qui appartiennent à la sexualité féminine.
C’est une journée où l’on brise des tabous et où on va prendre conscience et ressentir le pouvoir qui se cache derrière cette énergie sexuelle.
L’intention est de déverrouiller des énergies bloquer et d’apprendre à les utiliser pour se guérir et reprendre pleinement possession de ses désirs et de son corps sensuel.

5ème fondement : Contribuer en devenant la meilleure version de soi-même et en exploitant ses dons et potentiels.
Cette dernière journée est orientée vers l’émergence de sa raison d’être, de ce qui nous fait vibrer, ce qui nous anime et comment mettre des actions concrètes pour la manifester dans sa vie.
Une fois que l’on est solide, avec un corps plein de vie, d’énergie, que le passé a été intégré et digéré, nous pouvons laisser s’épanouir toutes les beautés de nos personnalités en les assumant pleinement et en les partageant avec le monde.
Cette journée prépare l’après.

C’est un processus complet, indissociable, qui vous amène à cheminer et à explorer les différentes facettes de votre féminité pour mieux les incarner. Il y a une progression dans le déroulé de ce stage et une énergie amorcée lors du premier qui doit travailler jusqu’au bout. Ce n’est pas simplement un stage de développement personnel, c’est un outil de transformation profonde et d’empuissancement qui ne peut se faire que dans l’initiation à travers différentes étapes complémentaires.

 

Tarifs :
– Possibilité de payer par stage : 90 euros la journée.
– Paiement de la totalité des 5 stages : 400 euros

Prochaines dates en 2020 (10h – 18h) :

– Fondement 1 : Samedi 12 Septembre
– Fondement 2 : Samedi 31 Octobre
– Fondement 3 : Samedi 29 Novembre
– Fondement 4 : Samedi 13 Décembre
– Fondement 5 : Samedi 16 Janvier 2021

 

 

Faire de son corps
un allié

Ecouter, connaître et répondre à ses besoins

Faire la paix
avec le passé

Explorer le potentiel de sa sexualité

Exploiter ses dons et potentiels

Pour s'inscrire ou obtenir une information complémentaire, c'est ici

Informations sur le traitement de vos données personnelles : Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.